Le port de Saint-Malo inscrit comme Poste d'Inspection Frontalier

19/04/2019 11:31

Saint-Malo, porte d’entrée de la Bretagne pour l’import de marchandises de pays tiers !

Par décision d’exécution de la Commission européenne du 11 avril 2019, le port de Saint-Malo, géré par la CCI Ille-et-Vilaine, vient d’être inscrit à la liste des postes d’inspection frontaliers (PIF) et est agréé conformément aux dispositions des directives 91/496/CEE et 97/98/CE.
Les agréments portent sur les produits de consommation humaine, les végétaux et les animaux.

Disposant déjà du statut de Point d’Entrée Désigné (PED)* et Point d’Entrée Communautaire (PEC)**, avec le PIF, le port de Saint-Malo rejoint ainsi une liste de 11 ports de la façade Manche/Mer du Nord aptes aux contrôles sanitaires et phytosanitaires. L’ensemble de ces contrôles est regroupé au sein du Service d’Inspection Vétérinaire et Phytosanitaire aux frontières (SIVEP).

A Saint-Malo, le SIVEP vient d’être installé sur le terre-plein dit « Quai au sel », quai Ouest, entre le bassin Vauban et le bassin Bouvet, à quelques centaines de mètres du terminal ferry du Naye.Le SIVEP (voir photo) comprend une zone de stationnement pour les poids lourds, un abri avec à l’intérieur des chambres froides et neutres, les deux zones « produits de consommation humaine » et « autres produits », ainsi qu’une rampe de quai afin d’effectuer la liaison entre la hauteur des camions et le niveau « sol » de l’installation.
A l’extrémité du quai Ouest, une zone « animaux » avec des boxes et des cages est également en cours d’aménagement.

Le port de Saint-Malo est désormais prêt et opérationnel pour recevoir tout type de marchandises de pays tiers (hors Union Européenne).

En cas de « No Deal », les contrôles sanitaires et phytosanitaires prescrits par la réglementation européenne seront mis en oeuvre dès la sortie effective du Royaume-Uni.

Revenir