Opérateurs Portuaires

Silos, 60 ans, la fin d'une époque !

Place au musée d’histoire maritime

Depuis 1959, Agrial (anciennement Coralis) exploite les silos au fond du bassin Duguay-Trouin pour des besoins de séchage et de stockage de céréales.

La Région Bretagne soutenant le projet de la ville de Saint-Malo pour le musée d’histoire maritime, les conventions d’occupation précaire du domaine public s’arrêteront le 31 décembre 2019. 

A compter du 31 mars 2019, les silos ne seront plus utilisés et les opérations de déconstruction vont commencer. 

L’emprise du futur musée d’histoire maritime requiert également la déconstruction des magasins d’armement à proximité ; notamment ceux loués à la Compagnie des Pêches, qui sera « relogé » sur dans d’autres bâtiments du port de Saint-Malo.

Plusieurs mois seront nécessaires et des contraintes au déroulement du chantier sont prévues. Le chantier sera clos et la circulation (véhicule, pédestre, cyclable, etc…) sera interrompue et interdite autour du site, avant le démarrage des travaux et pendant toute la durée des travaux jusqu’à leur achèvement.

De plus, compte tenu de l’ampleur des silos à démolir, dans un rayon de 30 mètres autour du silo, les bâtiments, les zones de stockage, bassin et installations seront inexploités et vides.

Afin de ne pas perturber l’activité touristique, les travaux de démolition des silos seront suspendus entre le 30 Juin 2019 et le 2 Septembre 2019. 

En dehors de la période estivale citée ci-avant, les travaux de démolition dureront jusqu’au 31 décembre 2019 au plus tard.

Début 2020, les travaux du musée d’histoire maritime pourront alors commencer. Son ouverture est prévue début avril 2022.

En savoir plus sur le musée d’histoire maritime : http://www.ville-saint-malo.fr/un-musee-dhistoire-maritime-bord-a-quai/

Projet de l’architecte japonais Kengo Kuma